News

La nouvelle étude ProSumer réalisée par Havas Worldwide nous apporte une nouvelle vision de la communauté, de la citoyenneté et des actions sociales.

Qui, aujourd’hui, a le plus de pouvoir pour opérer des changements dans notre société ?

Si vous pensez que ce sont les gouvernements, vous faites partie d’une minorité.

Selon l’étude « Communities and Citizenship: Redesigned for a New World » l’acteur le plus puissant en matière de changement est « l’individu lui-même à travers les médias sociaux. » (35% du panel interrogé cite les médias sociaux comme étant l’outil de création de changement social alors que 25% met en avant les gouvernements/politiciens, 24% ce que nous consommons et 16% les entreprises).

Une étude qui met 4 points essentiels en avant de cette nouvelle vision de la communauté, de la citoyenneté et des actions sociales :

–      Le déclin des gouvernements : qui accusent une perte de confiance évidente.

–      Les facteurs du changement : « 6 sur 10 des personnes interrogées – et environ 8 ProSumers sur 10 – pensent que les médias sociaux donnent aux citoyens ordinaires une capacité extraordinaire d’influence et de création de changement, » selon Marianne Hurstel, vice présidente de Havas Worldwide BETC et global chief strategy officer Havas Worldwide.

–      Consommateurs, entreprises et gouvernements : les individus attendent des marques qu’elles interviennent là où les gouvernements ont échoué.

–      6 opportunités pour les marques : penser local, trouver le bon partenaire, faire simple pour faire bien, valoriser et responsabiliser les consommateurs, combler les différences, semer des graines sociales.

Pour plus d’informations et/ou recevoir l’étude complète, vous pouvez nous contacter en cliquant ici


Laisser un commentaire