Digital, contrainte ou opportunité ? News

Nous vivons une période de mutation. Parmi les média, l’émergence du digital en est la plus significative même si elle demeure cantonnée aux environs de 5% des investissements. Paradoxe ou pas, le digital semble parfois être l’échappatoire idéal. De prime abord, ce média semble moins onéreux, plus flexible, plus ciblé et plus simple à mettre en place que les dispositifs « presse ». Cependant, la plupart du temps il est réduit à Facebook, son (plus) simple appareil. La plus connue des plateformes sociales est cependant plus complexe qu’elle ne le laisse paraître. Il faut s’y intéresser sous l’angle professionnel et non pas personnel afin de découvrir ses véritables capacités d’impact. Le digital n’est pas un moyen de communication de secours. Toutes les décisions de communication prises à la hâte ne sont pas efficaces si elles ne sont pas sous le prisme de la réflexion stratégique : que devons-nous dire sur le média choisi ? Comment le dire ? L’utilisons-nous à sa juste valeur ? Répond-il véritablement aux attentes de nos consommateurs (fidèles et/ou prospects) ? Est-ce seulement une manière de prendre la parole à moindre frais ? Autant de questions à se poser. Ces réflexions ne sont pas si éloignées de celles que nous avions avant le digital. Tout semble changer alors que les choses ne font que naturellement évoluer à travers l’innovation technologique sans pour autant oublier les média traditionnels.

Nous ne sommes pas des sceptiques du digital mais des optimistes de la stratégie. Elle est la caution de l’efficacité des campagnes de communication.

En période de crise ou pas, une chose est claire : une création sans stratégie est aussi inutile qu’une stratégie sans création.

Henri Balladur
Managing director Havas Worldwide Genève


Laisser un commentaire